Comité de Soutien à
Bruno Joushomme (CSBJ)

 

LA PRESSE



L’ACCIDENT - 1985

France-Soir – 14 / 09 / 1985 « Accusé à 22 ans d’avoir étranglé sa femme de 62 ans »

AFP - 16 / 09 1985 « Tout remonte à une donation au dernier vivant "

AFP – 09 / 1985 « il signe, par cet acte, son arrêt de mort, quinze jours seulement après son mariage avec le jeune étudiant, Bruno Joushomme »

France-Soir – septembre 1985 « L’affaire Jonshomme : noces de sang »

France Soir 16 septembre 1985 16 septembre 1985 « Il était sceptique sur le décès accidentel de sa sœur Un avocat mort avait élucidé le crime parfait »

AFP – septembre 1985 « Affaire Joushomme : crime parfait ou idylle à la Harold et Maud » AFP – 13 novembre 1998 « Assassinat ou accident : plus de 13 ans après la cour d’assises va trancher »

LE PROCES - 1998

Le Figaro – 14 novembre 1998 « L’étudiant et sa riche épouse »

Le Figaro – 15 novembre 1998 « L’étudiant et sa riche épouse – les jurés devront dire si Bruno Joushomme a tué ou si celle-ci a été victime d’un accident »

Le Figaro – 16 novembre 1998 « Assassinat ou accident : ouverture du procès de Bruno Joushomme à Nanterre »

AFP – 17 novembre 1998 « Assassinat ou accident : Evelyne Laborde, « une femme de caractère »

Libération - novembre 1998 « Jeune, veuf, et héritier d’un procès pour meurtre – Bruno Joushomme est jugé 14 ans après les faits »

AFP – 18 novembre 1998 « Les rapports accablent Bruno Joushomme »

Le Parisien – 18 novembre 1998 « Une mise en scène machiavélique… »

Libération (deuxième édition) - 18 novembre 1998 « Evelyne n’aurait jamais donné son argent comme ça » Les proches de la victime ont accablé Joushomme, le jeune veuf accusé.

AFP – 19 novembre 1998 « Joushomme : un rapace cupide » selon Me Chanson, avocat des parties civiles

AFP – 20 novembre 1998 « Bruno Joushomme condamné à la réclusion criminelle à perpétuité »

Libération (deuxième édition) – 21 novembre 1998 « Prison à vie pour le jeune veuf. Bruno Joushomme est condamné pour l’assassinat de sa femme en 1985

Le Parisien – 22 novembre 1998 "Joushomme condamné à perpétuité »

AFP - 25 novembre 1998 « Bruno Joushomme se pourvoit en cassation »

Le nouveau détective – 25 novembre 1998 « La mariée ne mourait pas assez vite »

Le Parisien – 6 juillet 2000 « Le jeune marié avait assassiné sa riche épouse »



LA REVISION - 2005

Le Point – 10 février 2005 « Le nouveau combat de Jean-Marie Rouart »

Libération – 03 mars 2005 « Epreuve d’amour »

France Dimanche - 1er au 07 avril 2005 « C’est derrière les barreaux qu’il a trouvé l’amour »

Le Monde – 08 juin 2005 « Les avocats de Bruno Joushomme vont demander la révision de son procès »

France-Soir – 10 juin 2005 « Son avocat va demander une requête en révision – Joushomme condamné à tort ? « Jean-Marie Rouart : j’ai demandé une grâce, mais ça n’a pas marché »

Le Figaro – 10 juin 2005 « Condamné pour l’assassinat de sa femme – Bataille pour la révision de l’affaire Joushomme »

Le Parisien – 10 juin 2005 « Affaire Joushomme : vers un nouveau procès ? »

Le nouveau détective – 22 juin 2005 « La femme qui aimait un tueur »

Closer - 20 / 26 juin 2005 « Je me bats pour innocenter l’homme que j’aime »

Le Parisien – 08 septembre 2005 « Requête en révision – condamné à perpétuité, il crie son innocence »

TF1 - février 2005 "7 à 9"

AFP- 03 avril 2006 Justice-assises-révision

France Soir - 04 avril 2006 "Accident de 2CV ou assassinat dans le bois ?"

Le Parisien - 04 avril 2006 "Affaire Joushomme - rejet de la révision requis"

France 2 rediffusion de "Faites entrer l'accusé" mars 2008 - rediffusé

M6 - Secrets d'actualité - 30 avril 2008 à 23 heures - rediffusé

NT1 -, Affaires criminelles - 2008 - rediffusé

W9 - Enquête criminelle - 2009

RTL - L'heure du crime - 7 septembre 2010

  • Dates importantes
    • Septembre 1984

      Bruno Joushomme rentre du Liban,iIl est invité chez à passer quelques jours chez Evelyne Laborde, une cousine de sa mère. Tous les deux personnages atypiques, en marge de leur famille, ouverts sur l’action humanitaire, décident d'ouvrir dans la maison d'Evelyne, le Fortin, un centre d'accueil pour enfants éthiopiens en danger

    • Décembre 1984

      Décembre 1984, ils se marient pour faciliter les démarches administratives liées au projet.

    • Janvier 1985

      Evelyne et Bruno signent une donation au dernier survivant, Evelyne écarte ainsi sa famille de son héritage, ce qu'elle voulait depuis longtemps, comme on a retrouvé dans ses écrits.

    • 28 février 1985 : le drame

      L'accident, Evelyne meurt carbonisée dans un accident de voiture

    • 3 mars 1985

      Bruno sort de l'hôpital et se rend à l'appartement où il vivait avec Evlyne. Surprise : la famille d'Evelyne est installée pour le déjeuner dominical. Ils préparent la succession mais coup de théâtre, ils apprennent par Bruno qu'elle et lui ont signé une donation qui les écarte de l'héritage.

    • 6 mars 1985

      La famille d'Evelyne porte plainte contre Bruno Joushomme pour "assassinat" - seul acte pouvant annuler une donation.

    • Septembre 1985

      Bruno, sa compagne, sa mère, son frère sont placés en garde à vue. Il sera incarcéré pendant 14 mois.

    • Novembre 1986 - 1991

      Bruno sort de préventive en novembre 1986, il ne sera plus interrogé par les juges d'instruction successifs avant 1991, soit 4 ans. Il s'inscrit à la fac de Nanterre et rencontre celle avec qui il va partager les 10 prochaines années.

    • Juin 1994

      Bruno se marie avec celle qui partage son combat depuis 8 ans.

    • Octobre 1994

      Naissance de leur fils

    • Novembre 1998

      Rejet du pourvoi en cassation.

    • Décembre 1999

      Rejet du pourvoi en cassation.

    • Mars 2002

      Rejet de requête devant la cour européenne des droits de l'Homme pour motif de forme.

    • Décembre 2006

      Rejet de la 1ère requête en révision

    • Décembre 2007

      Rejet de la 2ème requête en révision.